TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. Dans un rapport, le gestionnaire du Réseau de transport d'électricité et l'Ademe ont évalué l'impact de différents scénarios de décarbonation du chauffage dans le secteur de la construction à l'horizon 2035. Il en ressort que la rénovation des bâtiments devrait être conjuguée à un développement du chauffage électrique efficace et durable pour atteindre les objectifs fixés. Détails.


Pour garantir la transition énergétique du bâtiment, la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) propose d'utiliser simultanément plusieurs mesures. Dans un rapport consacré à l'évaluation de différents scénarios de décarbonation du chauffage dans le secteur, le gestionnaire du Réseau de transport d'électricité (RTE) et l'Agence de la transition écologique (Ademe) confirment que la rénovation du bâti devra être conjuguée à un développement du chauffage électrique efficace et bas-carbone, seule solution pour les deux organisations de diminuer les émissions polluantes en vue de la neutralité carbone sans pour autant provoquer de difficultés sur le système électrique de l'Hexagone.

 

La SNBC impose trois "piliers" au bâtiment pour mener à bien sa décarbonation

 

En préambule, l'étude rappelle que le bâtiment produit environ 75 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2), ce qui représente 20% des émissions polluantes enregistrées à l'échelle nationale (dont 53 millions de tonnes attribuables au chauffage combustible, soit 15% de celles du territoire national). La SNBC, qui ambitionne d'atteindre la neutralité carbone, impose trois "piliers" au secteur pour mener à bien sa décarbonation : d'abord, l'amélioration de la performance du bâti, ce qui passe par des normes plus strictes dans le neuf (qui ne pèse que pour 1% du parc de logements chaque année), et par des rénovations dans l'existant (qui peinent à décoller) ; ensuite, l'optimisation du rendement des solutions de chauffage, par exemple par le biais des pompes à chaleur (Pac) ; enfin, la transition des systèmes actuels de chauffage recourant à des énergies fossiles vers des systèmes durables, parmi lesquels l'électricité, les réseaux de chaleur, le bois-énergie et le biométhane.
Il vous reste 79% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp