La Fédération des organismes tierce partie de contrôle et de certification, la COPREC, a rappelé dans un message aux maîtres d'ouvrage, l'engagement et le rôle de leurs équipes, dans le cadre de la crise sanitaire.

En première ligne notamment à travers les missions de coordination sécurité et protection de la santé (CSPS) et alors que se profilent des conditions de reprises de chantiers et de maintien d'activité, les organismes tierce partie de contrôle et de certification, s'adressent aux maîtres d'ouvrage. Par la voix de leur fédération, la COPREC, ils rappellent leur engagement et leur rôle à leurs côtés, afin d'assurer une continuité des chantiers en toute sécurité.

 

La COPREC, qui représente notamment Apave, Bureau Veritas, Dekra, Qualiconsult, SGS ou encore Socotec, propose notamment de travailler auprès de l'OPPBTP et des fédérations professionnelles pour la rédaction du guide de bonnes pratiques qui sera validé par les ministères. Mais elle souligne également qu'en attendant ce guide, les équipes restaient sur le terrain - dans le strict respect des mesures de prévention - afin de ne pas ajouter des risques physiques sécurité et de sûreté aux risques sanitaires, en cas d'arrêts de chantier.

 

"Il peut s'avérer délicat d'arrêter certains chantiers (travaux d'urgence sur des installations essentielles à la nation, grands chantiers d'infrastructures, ou de quartiers, méthodologie de construction créant des zones à risques majeurs pour tout intervenant ou pour toute personne à proximité...)"

 

Nul doute que leur rôle sera important afin de voir appliquer les futures consignes et nouvelles dispositions arrêtées par le Gouvernement. Après la sollicitation de nombreux maîtres d'ouvrage, la Socotec avait par exemple, transmis vendredi à l'ensemble de ses collaborateurs CSPS et clients, un courrier recensant les informations relatives au maintien de l'activité et les mesures à prendre en compte. Un courrier relayé également sur le Linkedin de ses collaborateurs.

 

"La poursuite des missions de nos entreprises vous assure ainsi la continuité des missions de sécurité et santé au travail, de gestion des risques et de contrôle technique, notamment dans le cadre de toute démarche obligatoire au bon fonctionnement des chantiers et plus largement de vos opérations en cours", conclut le délégué général de la COPREC, François Gremy, signataire du courrier.

 


actionclactionfp