SYNDICS. L'association de syndics spécialisés dans la prévention et le traitement des impayés de copropriété a présenté une série de propositions pour améliorer la gestion des copropriétés en difficulté, nombreuses dans le pays. Les acteurs déplorent par ailleurs l'échec de MaPrimeRénov' copro.


Prévenir et mieux traiter les impayés de charges de copropriété, c'est la mission que se sont fixée l'Association QualiSR, l'Union des syndicats de l'immobilier (Unis), la Fnaim, la Fédération Soliha, l'Association des responsables de copropriété (ARC) et le réseau Procivis. Ils ont présenté, le 26 janvier, une plateforme commune de propositions, articulant réformes du droit et recommandations de bonnes pratiques pour les professionnels. Ces propositions doivent permettre "d'anticiper le risque de fragilisation des copropriétés dans les années qui viennent, face au double défi auquel un grand nombre d'entre elles vont être confrontées : réaliser les travaux d'entretien reportés depuis le début de la pandémie et souvent depuis plus longtemps, et se soumettre à la quasi-injonction de rénovation énergétique émise par la loi Climat et résilience", expliquent les organisations.

 

Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp