RESEAUX. Pour apporter sa pierre à l'édifice de la relance post-Covid, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) dévoile une quinzaine de propositions pour les secteurs de l'énergie, du cycle de l'eau, du numérique et de l'éclairage public.

Les plans de relance se multiplient, et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) publie en ce 2 juin 2020 sa liste de propositions qui s'inscrit plus largement dans "un plan national de travaux de proximité, portés par les collectivités locales et leurs groupements". D'après l'organisation, les structures territoriales devraient être en mesure d'offrir de l'activité et de l'emploi dans les mois qui viennent, mais auront malgré tout besoin du soutien de l'Etat pour mener à bien leurs initiatives. "Confrontées depuis plusieurs années à des mutations majeures comme la lutte contre le changement climatique, la transition écologique et la numérisation, ces intercommunalités de services ont déjà identifié de multiples opportunités d'investissements. Ces chantiers, en cours ou en projet, ont parfois besoin d'un coup de pouce financier ou d'un assouplissement réglementaire pour être lancés", insiste la fédération dans un communiqué.

 

Concrètement, cet appui de l'Etat pourrait se traduire par la création d'infrastructures dites "essentielles", par un soutien à des entreprises en difficulté, par des créations d'emplois ou encore par des nouvelles offres de services. Et les collectivités territoriales de demander à la puissance publique de considérer les "petits" travaux locaux, lesquels "redonneront dans les plus brefs délais de la vigueur au tissu local des PME, TPE et artisans". Les adhérents de la FNCCR assurent avoir ainsi déjà identifié une trentaine de projets à porter, de la Bretagne à la Dordogne en passant par l'Indre-et-Loire.

 


Les 14 propositions de la FNCCR tous secteurs confondus

 

- Mobiliser un financement exceptionnel du Cas-Face (Fonds d'électrification rurale) et sécuriser les réseaux de distribution d'électricité
- Soutenir la filière du biométhane
- Créer de nouvelles infrastructures de mobilité propre
- Adapter les procédures de validation et de soutien des projets d'énergie renouvelable
- S'engager fermement dans l'efficacité et la rénovation énergétiques
- Cibler les investissements "vertueux" du cycle de l'eau
- Soutenir et optimiser ces mêmes investissements, en termes de services comme d'infrastructures
- Financer le plan France Très haut débit (FTTH) en activant le Fant (Fonds d'aménagement numérique du territoire)
- Accompagner les collectivités locales dans le financement des services territoriaux "intelligents"
- Accompagner la mise en œuvre d'un réseau territorial de plateformes régionales de gestion de données
- Supprimer les redevances pour la fréquence 2,6 Ghz
- Accélérer la transition énergétique de l'éclairage public
- Moderniser ces mêmes installations
- Réduire au moindre coût les puissances d'éclairage installées

actionclactionfp