ENVIRONNEMENT. Une fois la crise sanitaire du Covid-19 passée, les investissements en faveur du climat seront probablement les plus rentables - et les plus pertinents - pour relancer la machine économique, selon une étude de l'Institut de l'économie pour le climat. Les objectifs de la Stratégie nationale bas carbone doivent être maintenus et il faudra que la puissance publique impulse une enveloppe de 7 milliards d'euros chaque année.

Une fois que la crise sanitaire du Covid-19 ne sera plus que de l'histoire ancienne, les gouvernements devront amorcer des plans de relance afin de remettre la machine économique sur les bons rails. Les investissements les plus rentables - et les plus pertinents - seraient alors ceux en faveur du climat, selon une étude de l'Institut de l'économie pour le climat, qui liste les grands chantiers auxquels devront s'atteler les pouvoirs publics quand la pandémie aura reculé. Cette association, fondée par la Caisse des dépôts et l'Agence française de développement, dresse le constat ...
Il vous reste 90% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp