PAROLES D'ARCHITECTE. Tous les quinze jours, Batiactu donne la parole à un architecte pour parler de son activité, de la profession et de sa vision pour une architecture plus durable. Pour les professionnels comme pour les particuliers, les architectes Raphaël Masson et Thomas Dantec conçoivent une architecture contemporaine et créative.


Ils se sont rencontrés à l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles. Depuis l'obtention de leur diplôme en 2009, Raphaël Masson et Thomas Dantec conçoivent une architecture sobre mais généreuse, créative et responsable. Ensemble, ils dirigent l'agence d'architecture et d'urbanisme Hub Architectes, créée en 2013 à Paris et qui compte aujourd'hui cinq salariés. Les co-gérants s'attachent à ancrer leurs opérations dans leur époque. Ils sont notamment lauréats du concours Europan 12 et aussi de la bourse d'études de la Fondation EDF-Diversiterre pour le projet "Sao Paulo, zéro néon". Aujourd'hui basés à Paris, les deux professionnels portent des projets autour de la capitale mais aussi à la Réunion. Rencontre…

Batiactu : Comment se porte votre activité et quel regard portez-vous sur le marché en ce moment ?

Raphaël Masson : Le marché global se porte plutôt bien. Il semble qu'il y ait du travail pour les architectes. Je me souviens de la crise de 2009, qui avait entraîné une grosse chute des permis de construire. Il était à l'époque difficile de trouver du travail. Aujourd'hui, les choses vont mieux. Du côté de Hub Architectes, nous avons une activité stable depuis la création de l'agence. Nous n'avons pas été dans une croissance excessive.

 

Thomas Dantec : Disons que nous connaissons une croissance lente mais solide et diversifiée. Nous travaillons parfois avec des particuliers, en les accompagnant dans leur projet de vie avec la construction d'une maison ou la rénovation d'un appartement. Nous souhaitons conserver cette dimension de notre métier, qui nous autorise à travailler différemment des grandes opérations. Je trouve toutefois assez compliqué de sortir des appels d'offres fructueux en ce moment. Les prix sont très chers dans le secteur, ce qui peut mettre en difficulté les particuliers qui ont un projet immobilier.

 

Hub Architectes Casabona complexe commercial
Complexe commercial, tertiaire et hôtelier Casabona livré en 2022 à Saint-Pierre de la Réunion. © Schnepp Renou

 

Raphaël Masson : Nous pourrions augmenter le nombre de projets sur lesquels nous travaillons mais ils ne nous intéresseraient pas tous. Nous préférons ainsi choisir les opérations les plus pertinentes, sur lesquelles nous pouvons développer des concepts qui nous tiennent à cœur.

Quelle est votre vision de l'architecture aujourd'hui ?

R. M. : Nous sommes chanceux de vivre à une époque où l'architecture est composée d'un éventail très varié de programmes. La crise environnementale, qui requestionne les façons de faire et de construire, est une opportunité à saisir.
Il vous reste 66% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp