MONUMENT. L'année 2019 marque le 800e anniversaire de la cathédrale Saint-Etienne de Metz : pour l'occasion, de nombreux évènements sont organisés à compter du 8 décembre prochain, afin de mettre en valeur ce joyau gothique qui accueille déjà plus de 700.000 visiteurs chaque année.

Alors que l'actualité de ces derniers mois s'est beaucoup focalisée sur les 900 ans d'existence de Notre-Dame de Paris, la cathédrale Saint-Etienne de Metz, pour sa part, célèbre en 2019 son 800e anniversaire. Pour cette occasion, de nombreux évènements seront organisés à compter du 8 décembre prochain pour mettre en valeur ce monument gothique qui accueille déjà plus de 700.000 visiteurs chaque année. L'édifice, dont la construction a débuté en 1220 et qui affiche une hauteur de voûte de 41 mètres et quelques 6.500 m² de vitraux (datant du XIIIe au XXe siècles) - ce qui lui a valu le surnom de "lanterne du Bon Dieu" -, sera donc au centre d'un florilège d'expositions, de manifestations religieuses, de rencontres thématiques et de concerts. Le coup d'envoi sera donné fin novembre 2019, avec, à la tombée de la nuit, une projection lumineuse sur le monument, qui retracera son histoire.

 

Sur le plan architectural, l'artiste coréenne Kimsooja réalisera, via une commande publique, "le premier vitrail du XXIe siècle dans le triforium de la Sainte-Chapelle". Au niveau historique, on notera la publication d'un ouvrage pluridisciplinaire intitulé "La grâce d'une cathédrale", tandis que l'agenda culturel sera bien fourni : la salle de spectacles de la préfecture de la Moselle, L'Arsenal, proposera des concerts de musique sacrée ; le Centre Pompidou-Metz organisera quant à lui une exposition "Chagall, le passeur de lumière", consacrée à Marc Chagall, l'un des artistes étant intervenu dans la longue histoire de la cathédrale. L'Hôtel de Ville abritera également un focus sur l'incendie qui a ravagé la toiture du monument en mai 1877. La cause : un feu d'artifices tiré en l'honneur de l'empereur Guillaume Ier, qui était alors de passage dans la ville, puisque ce territoire était à cette époque sous occupation germanique.

 

Propriété de l'Etat, la cathédrale Saint-Etienne de Metz compte des façades sculptées, des portails néogothiques, une toiture en cuivre vert ainsi qu'une tour dite de la Mutte culminant à 90 mètres.

actionclactionfp