ENTREPRENEURIAT. A 7.025 unités le mois dernier, les entreprises créées font de la construction le troisième secteur d'activité le plus dynamique, derrière le soutien aux entreprises (15.558 créations) et le commerce (10.116), selon les données de l'Insee publiées ce vendredi 13 septembre.

Pause estivale pour les créations d'entreprises dans le secteur de la construction, en France. Elles ont reculé de 0,9% en août, par rapport à juillet, d'après les statistiques publiées par l'Insee ce vendredi 13 septembre. A 7.025 unités le mois dernier, les entreprises créées font toutefois de la construction le troisième secteur d'activité le plus dynamique, derrière le soutien aux entreprises (15.558 créations) et le commerce (10.116). Il s'agit seulement du deuxième mois de baisse des créations d'entreprises dans la construction depuis le début de l'année. Celles-ci avaient reculé de 0,6% en avril, par rapport à mars, alors que tous les autres mois ont enregistré des progressions. "A ce stade, on ne peut pas parler de retournement de tendance. Il faut attendre de voir l'évolution des prochains mois.
Il s'agit pour l'instant d'un effet conjoncturel", commente l'Insee, sollicitée par Batiactu.

 


Tous secteurs confondus, les créations d'entreprises ont à nouveau stagné en août, comme en juillet, avec une très légère croissance de 0,2% d'un mois sur l'autre. Une évolution qui recouvre deux tendances opposées, les immatriculations de micro-entrepreneurs ayant reculé de 0,9% alors que les créations d'entreprises classiques ont accéléré, avec une augmentation de 1,3%.

 

Globalement, le nombre d'entreprises créées demeure toutefois élevé, à 67.985 en août. La dynamique demeure d'ailleurs très positive sur un an glissant. Après une année 2018 qui s'était achevée sur une hausse de 17%, portant les créations à un record historique, le nombre cumulé d'entreprises créées au cours des douze derniers mois a bondi de 15,9% à fin août, tiré par l'envolée de 25,9% des immatriculations de micro-entrepreneurs. Les créations d'entreprises individuelles et de sociétés ne sont pas en reste, avec des progressions respectives de 9,8% et de 6,9% en rythme annuel.

 

La construction est à l'avenant : les créations d'entreprises dans ce secteur ont crû de 12,4% sur un an glissant, une progression supérieure à celle de 10,4% enregistrée sur l'intégralité de l'année 2018. Mieux, elles ont grimpé de 21% sur les trois derniers mois, contre une hausse de "seulement" 15,2% tous secteurs confondus.

actionclactionfp