CONTRATS. Le groupe français de BTP a annoncé avoir décroché plusieurs contrats important à l'étranger. L'un concerne la participation à la construction d'un tunnel pour le métro de Melbourne en Australie.

L'année 2018 s'annonce prometteuse pour la construction chez Bouygues. Le groupe français de BTP a en effet indiqué avoir remporté plusieurs contrats d'envergures à l'étranger. En Australie tout d'abord où Bouygues a annoncé, ce 4 janvier 2018, sa participation à la construction d'un tunnel pour le métro de Melbourne dans le cadre d'un contrat de 3,9 milliards d'euros. Le contrat, attribué au consortium Cross Yarra Partnership, prévoit le financement, la conception, la construction et la maintenance pendant 25 ans du futur tunnel du métro de Melbourne.

 

L'entreprise précise que ce contrat prévoit la construction "d'un tunnel +bitube+ d'une longueur de 9 kilomètres, 5 stations de métro souterraines, ainsi que l'aménagement de parcs, de zones piétonnes et de commerces dans les espaces publics autour de ces stations". "Les travaux, qui débuteront début 2018, sont prévus de s'achever en 2026. Ce lot +tunnels et stations+ permettra la création de plus de 5.000 emplois", a indiqué le groupe français dans un communiqué.

 

Trois contrats en Hongrie

 

Autres projets en Europe cette fois où le groupe Colas a annoncé avoir décroché trois contrats pour 330 millions d'euros sur trois ans pour la construction de sections routières et autoroutières en Hongrie. Le premier de ces contrats passés avec la direction des autoroutes hongroises, porte sur la construction d'une section neuve de l'autoroute M30, qui reliera la ville de Miskolc à la frontière slovaque (nord-est du pays), précise le groupe dans un communiqué. Cette section d'une longueur de 24,2 km entre Szikszó et Encs, inclut deux échangeurs et 21 ouvrages d'art pour 242 millions d'euros. Le projet dont la construction débutera en août 2018 durera 3 ans.

 

Les deux autres contrats concernent la construction de deux sections neuves contiguës sur la voie rapide M25 Sud, au nord-est de Budapest. L'une d'une longueur de 7,1 km représente un contrat de 61 millions d'euros tandis que l'autre de 7,5 km est réalisée en groupement avec l'entreprise HE-DO, et représente pour Colas (qui obtient 50% du contrat) 27 millions d'euros. Ces trois projets sont financés par l'Union européenne, indique le groupe.

actionclactionfp