Au-delà de la cheminée encombrante, l'intérieur manquait de chaleur et avait également besoin d'être réinvesti. Les peintures nécessitaient d'être rafraîchies, et le carrelage, sans âme, paraissait un peu froid. La pièce avait pourtant un atout : de belles poutres apparentes qui ne demandaient qu'à réchauffer l'atmosphère.

actioncl