Dans le cadre du programme Comepos, IGC a parié sur le photovoltaïque, avec la pose en toiture de plus de 13 m2 de panneaux solaires. Ils produisent de l'électricité qui alimente l'habitation, l'excédent étant stocké dans deux batteries (photo), "largement suffisantes pour tenir toute la nuit", précise Amélie Tondut.

 

Produire sa propre électricité, c'est bien ; opter pour des appareils peu énergivores, c'est mieux ! Pour rester dans la logique du projet, le jeune couple a choisi des étiquettes énergie A+ ou mieux pour les appareils qu'ils ont remplacés (four et lave-vaisselle).

actioncl