La chaufferie bois se complète, en sous-sol, d'une pièce de stockage des pellets grâce à deux "sacs" d'une capacité unitaire de 7,5 tonnes. Une quantité importante qui permettra de limiter le nombre de livraisons par camion à une ou deux par an. Chaque opération de remplissage nécessite en effet de garer un camion devant l'immeuble où il reste pendant 30 à 60 minutes, le temps de transvaser son chargement… Une solution qui serait, à en croire ses promoteurs, aussi simple qu'un plein de fioul pour une cuve. A noter que le bois n'est pas du bois provenant de forêts, mais du bois de récupération.

actioncl