TRANSFORMATION. Le n° 11 de la rue Béranger (3e arrondissement de Paris) va connaître une troisième vie. Après avoir été successivement garage automobile puis temple de la presse, il va se muer en hôtel de nouvelle génération, sous la houlette des architectes de l'agence Wilmotte & Associés. Explications.

L'agence Wilmotte n'en finit pas de revaloriser le patrimoine parisien. Après avoir mené la réhabilitation de la halle Freyssinet transformée en incubateur de startup, et après voir métamorphosé l'hôtel Lutetia en palace du 21e siècle, voilà que les architectes vont se pencher sur l'avenir d'un autre lieu emblématique : l'ancien siège du journal Libération. Le bâtiment de 9 étages, sis au cœur du 3e arrondissement de la capitale à deux pas de la place de la République, était autrefois un garage Peugeot. Il s'articule donc autour d'une rampe hélicoïdale, surnommée "la vis".

 

11 rue Béranger, façade
11 rue Béranger, façade © Wilmotte & Associés

 

Pas encore de perspectives pour faire rêver

 

Ce noyau central, emprunté d'abord par les véhicules au lion puis par les éditorialistes du quotidien entre 1987 et 2015, est devenu "le symbole de la fluidité des échanges, des mouvements et des interactions qui ont marqué l'histoire du bâtiment", déclare le groupe hôtelier ValueState, qui souhaite en faire un établissement de nouvelle génération. Réinventé par Wilmotte & Associés, le "11 rue Béranger" deviendra le premier hôtel du réseau "Life", une nouvelle gamme de lieux lancée en association avec Patrick Drahi, propriétaire de l'immeuble. François Dubrule, co-fondateur et président de ValueState, explique : "Cette ouverture constituera le vaisseau amiral de notre marque Life, mi-flagship, mi-laboratoire".

 

L'hôtel de 80 chambres sera enrichi d'un espace de co-working et d'une offre de restauration variée, dont un restaurant et un bar sur le toit-terrasse de l'immeuble, orné d'une œuvre monumentale du street artist Invader dont l'avenir est incertain. Jean-Michel Wilmotte dévoile : "Le 11 rue Béranger est un bâtiment emblématique, à l'architecture à la fois complexe et fascinante. Notre volonté commune est de l'enrichir à travers un projet innovant et disruptif dans le paysage hôtelier". L'architecte défend la reconversion du bâti ancien suivant le concept de "greffe contemporaine". Les contours définitifs du projet de la rue Béranger ne sont pas encore arrêtés. L'ouverture est programmée pour 2020.

 

actionclactionfp