TRIBUNAUX (5/5). Fin du tour de France des palais de justice avec le futur bâtiment qui accueillera les tribunaux d'instance et de grande instance de Lille (Hauts-de-France). Un projet signé OMA qui, lui aussi, insiste sur la qualité d'accueil des justiciables, la priorité du ministère.

A l'occasion de l'inauguration de la cité judiciaire de Paris, Batiactu s'est intéressé à l'architecture des tribunaux, en pleine évolution. Qu'il s'agisse de construction neuve, comme à Limoges ou Caen, ou de rénovation comme à Strasbourg, clarté, transparence et confort sont les maîtres mots des architectes. Le but ? Que les personnels judiciaires puissent travailler dans de meilleures conditions et que les justiciables ne subissent pas en environnement trop anxiogène. Au contraire, les palais de justice se veulent aujourd'hui accessibles, ouverts et accueillants, à l'image du projet récemment sélectionné pour les tribunaux de Lille, signé OMA.

 

L'édifice, qui doit être achevé en 2021, proposera 20.000 m² de surfaces utiles environ.

 

Découvrez en images le projet d'OMA dans les pages les suivantes.

actionclactionfp

Un trapèze suspendu au dessus d'une colline verdoyante

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © Hans Werlemann - OMA

LAUREAT. A l'issue d'une consultation lancée en avril 2016, pour laquelle 139 candidatures ont été déposées, c'est finalement l'agence d'architecture OMA qui a été retenue pour la maîtrise d'œuvre du futur palais de justice de Lille.

L'Agence publique pour l'immobilier de la justice (APIJ), missionnée par le ministère de la Justice, a retenu le groupement mené par l'Office for Metropolitan Architecture (OMA), agence fondée par l'architecte Rem Koolhas, à l'issue d'une concertation lancée en avril 2016. Sur 139 candidatures, quatre avaient été présélectionnées. Dans un communiqué, l'APIJ annonce que "Associé à Saison Menu, WSP, BMF et Quadrim, l'agence OMA assurera la conception du nouvel édifice public destiné à accueillir, en limite de la commune de la Madeleine, le tribunal de grande instance et le tribunal d'instance de Lille".

 

De vastes espaces publics baignés de lumière

 

Pour le maître d'ouvrage "la proposition architecturale d'OMA apporte une réponse aux grands principes de modernisation de la Justice du XXIème siècle". Le projet est composé de vastes espaces publics bénéficiant d'apports lumineux multiples et "ont été imaginés à la mesure des exigences de confort et d'accueil du justiciable".

Qualité spatiale et performances fonctionnelles

Palais de Justice Lille
Palais de Justice Lille © OMA ArtefactoryLab
L'APIJ détaille : "La qualité spatiale, ainsi que les performances fonctionnelles des espaces tertiaires contribueront à l'amélioration des conditions de travail des personnels et d'exercice de la justice. Sa géométrie, ses volumes et ses façades, caractéristiques d'un parti-pris architectural fort et innovant, ainsi que le traitement paysager apporté au projet par son concepteur, permettront à l'équipement public de s'inscrire dans la continuité végétale de la plaine Churchill".

Une géométrie digne de la citadelle de Vauban

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © OMA
Le palais de justice de Lille s'inscrit presque dans le plan géométrique de la "Reine des citadelles", dessinée par Vauban au 17e siècle. Mais s'agit-il d'une redoute, d'un bastion ou d'une demi-lune ?

Espaces concentriques

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © OMA
Le plan du futur palais de justice présente une géométrie inhabituelle avec un pourtour polygonal irrégulier, évidé d'un cercle où vient s'insérer un bâtiment triangulaire... Une évocation d'un moteur à rotor Wankel ?

Diagramme axonométrique

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © OMA
L'explication, pour l'agence OMA, est la suivante : le socle paysager contiendra les salles d'audiences publiques, tandis que le vaste hexagone évidé, sera réservé à des espaces tertiaires. Au centre, le triangle intégrera les salles d'audiences de cabinet.

Volumétrie

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © Hans Werlemann - OMA

OMA de retour dans les Flandres françaises

Palais de justice Lille
Palais de justice Lille © Hans Werlemann - OMA