RENOVATION. Ce texte, adopté vendredi en première lecture par les députés, comporte notamment des dispositions relatives à la rénovation des "passoires thermiques."

Après les députés, ce sera bientôt au tour des sénateurs de se pencher sur le projet de loi énergie et climat. Adopté vendredi soir par l'Assemblée nationale, en première lecture, ce texte comprend notamment des dispositions visant à accélérer la rénovation des "passoires thermiques", ces logements mal isolés au nombre de 7,4 millions en France.
Le projet de loi, qui inclut également l'objectif d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 ou encore le report, de 2025 à 2035, de l'ambition de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité, sera examiné par les sénateurs à partir du 16 juillet.

actionclactionfp