INTERVIEW. Malgré la crise sanitaire, le groupe NGE commence à travailler sur trois nouveaux projets à l'international. L'épidémie de covid-19 a des conséquences sur ses activités hors de France, mais elles devraient plutôt bien résister sur l'année. Et le groupe compte même accélérer son développement, comme l'explique Orso Vesperini, directeur général délégué International et Grands Projets à Batiactu.


NGE ne faiblit pas à l'international. C'est en tout cas ce qu'affirme Orso Vesperini, directeur général délégué du groupe en charge des grands projets et de l'international. Trois contrats récemment remportés entrent d'ailleurs en phase opérationnelle, en Egypte, au Mexique et au Panama. Ces contrats, "dans des pays où nous sommes déjà présents et sur des métiers que nous maîtrisons sur place", soutiennent la présence de NGE au niveau local, voire "conforte le fait que le Mexique et le Panama deviennent des implantations pérennes", indique Orso Vesperini. L'activité à l'international se porte-t-elle partout aussi bien et les objectifs initiaux pourront-ils être atteints en 2020? Comment le groupe s'est adapté à l'évolution de l'épidémie de covid-19 dans le monde? A-t-il de nouvelles cibles en vue? Batiactu a voulu en savoir plus sur la stratégie de NGE.

 


Batiactu : Comment se porte le marché international dans le contexte actuel de pandémie ?

 

Orso Vesperini : De manière générale, notre activité internationale est moins touchée par la crise qu'en France, car la construction au niveau mondial reste dynamique. Il existe un tel besoin de construction pour accueillir plus de population, faciliter les déplacements, créer de nouvelles plateformes énergétiques ou logistique que la crise sanitaire ne peut l'effacer. Nous sommes présents en Europe, en Afrique francophone, au Moyen-Orient, en Amérique latine et autour de La Réunion, et nous mesurons l'importance d'avoir plusieurs bases.

 

 

Batiactu : A l'international, NGE avait réalisé 260 M€ de chiffre d'affaires en 2019, et misait sur une croissance en 2020. Conservez-vous cet objectif ?
Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp