CROISSANCE EXTERNE. Un an après l'annonce de la cession par Engie d'Equans, le groupe Bouygues entame la dernière ligne droite avant d'en finaliser l'acquisition. La major française a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour voir aboutir l'opération, à l'exception de celle de l'autorité de la concurrence britannique, avec qui les discussions sont en cours.


Un an après avoir annoncé sa volonté de reprendre les activités d'Equans à Engie, le groupe Bouygues entre dans la dernière ligne droite pour finaliser la plus importante opération de croissance externe de son histoire. Il lui reste cependant une étape à franchir : l'approbation de l'autorité de la concurrence britannique, le CMA.
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp