UN PROJET/UNE PARTICULARITE. Une nouvelle cité de la danse et de la musique a été inaugurée à Soissons le 7 février dernier. Conçu par l'architecte Henri Gaudin, ce lieu fait écho à l'Abbaye Saint-Jean-des Vignes située à proximité, notamment à travers ses voûtes et ses formes. Découverte.

Implantée sur le site d'une ancienne caserne, la nouvelle cité de la danse et de la musique de Soissons se distingue par son allure de cathédrale.

 

Avec sa toiture gothique, elle rappelle l'Abbaye de Saint-Jean-des-Vignes située à proximité :"Qu'il soit donné de faire écho aux flèches de Saint-Jean-des-Vignes, voilà qui a donné de l'élan à celui qui a pris la leçon des voûtements de pierre auxquels il répond par un vaisseau qui distribue d'ouest en est le Conservatoire", note Hervé Gaudin, architecte du bâtiment. Ce projet réalisé dans le cadre d'un concours de maîtrise d'œuvre affiche sa singularité via ses formes : "Mon père a longtemps travaillé sur l'architecture gothique et romane, il a dessiné, écrit, et pensé sur ce thème. Cette réalisation reflète le fruit de sa vie d'architecte", nous confie Bruno Gaudin, qui a participé à la construction de cette structure.

 

Le site présente une nef qui déploie ses arcs au-dessus du niveau du parvis et encadrent l'entrée de la façade est. A l'intérieur une grande verrière inonde de lumière le rez-de-chaussée au travers de laquelle s'articulent les deux entités principales du projet : l'auditorium de 500 places et le conservatoire. A cela s'ajoutent un amphithéâtre de 120 places, une salle d'orchestre, une salle d'orgue et un centre de documentation. L'ensemble accueillera des activités de musique y compris les musiques actuelles, la danse, le théâtre.

Une diversité d'activités

Concernant la circulation, elle s'organise de façon simple et lisible : "L'idée était de proposer une distribution claire de manière à déambuler facilement", précise Bruno Gaudin. Ainsi, l'auditorium ainsi que la salle d'orchestre sont accessibles depuis le hall, au rez-de-chaussée. Le pôle de musiques actuelles, ainsi que les locaux techniques sont établis en sous-sol. Au premier étage se trouvent le foyer haut qui dessert l'auditorium et l'amphithéâtre ainsi que les espaces documentation, l'instrumentarium, la salle de réunion, une loge collective et la loge du chef d'orchestre. Le deuxième étage accueille une loge collective, ainsi qu'un espace de restauration et les salles de pratiques individuelles. Au 3ème étage, sont également installées des salles de pratiques individuelles.

 

Enfin, le volet environnemental n'a pas été oublié. Plusieurs solutions ont été retenues pour favoriser le respect des normes : l'édifice est marqué par sa compacité et respecte les principes bioclimatiques. Des matériaux pérennes, faciles d'entretien comme la brique, ont été utilisés.

 

Inauguré le 7 février dernier, le bâtiment est le dernier d'Hervé Gaudin qui met ainsi un point final à sa partition architecturale.

 


Fiche technique
Maîtrise d'ouvrage : Communauté d'agglomération du Soissonnais
maîtrise d'œuvre architectes : Henri Gaudin architecte- Bruno Gaudin architecte - Olivier Peyrard : architecte chef de projet
coût
Budget global : 19 M€
Agglomération du Soissonnais : 8, 1 M€
Conseil régional de Picardie : 4,2 M€
Europe (FEDER) : 4 M€
Conseil général de l'Aisne : 2,7 M€
surface utile : 4 118 m²
calendrier études et travaux : 2007-2015

actionclactionfp

Cité de la danse et de la musique de Soissons

cité soissons
cité soissons © Antonio Martinelli
"L'ancien conservatoire de Soissons souffrait de conditions de
fonctionnement très contraignantes qui ne permettaient pas d'offrir les outils pédagogiques nécessaires à un enseignement musical et artistique de qualité
", souligne un communiqué.

Les diverses disciplines de la cité de la danse et de la musique de Soissons

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
"L'enseignement dispensé est ouvert à plusieurs disciplines : la musique y compris les musiques actuelles, la danse, le théâtre. Ces disciplines s'exercent dans des salles dédiées".

Détail de la cité de la musique de Soissons

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
"Le projet s'insère dans un site étendu faisant écho à l'abbaye Saint-Jean-des-Vignes. Il s'agit donc de s'accorder avec cet édifice gothique exceptionnel. C'est en s'inspirant de cette architecture que nous en avons tiré les grandes lignes de composition du projet. L'élancement et la qualité de ses voûtements ont généré le tracé principal du bâtiment", Henri Gaudin, architecte.

Des formes géométriques

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
"Implantée sur un axe est-ouest, dans le prolongement de l'abbaye et du tracé de l'ancienne caserne Gouraud, la Cité de la musique et de la danse est traversée par une nef dont les parties hautes sont constituées d'arcs".

Des dispositifs environnementaux

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
"Plusieurs dispositifs architecturaux ont été mis en place pour
favoriser le respect des normes environnementales :
- favorisation de l'inertie thermique
- optimisation des ressources
- limitation de la consommation d'énergie"

Vue Intérieure

Vue Intérieure
Vue Intérieure © Antonio Martinelli
"Une grande verrière s'étire selon ce même axe, recouvrant l'interstice médian entre les arcs et inondant de clarté la galerie au travers de laquelle s'articulent les deux entités principales du projet, à savoir l'auditorium et le conservatoire".

Des voûtes, des ouvertures

cité de la danse et de la musique
cité de la danse et de la musique © Antonio Martinelli
"Bien qu'elle reste équilibrée, l'articulation générale des volumes
qui composent cet édifice sait trouver une certaine dissymétrie, qui lui permet d'échapper à une organisation générale trop rhétorique".

Auditorium

auditorium
auditorium © Antonio Martinelli
L'auditorium dispose de 500 places.

Des lignes géométriques pour l'auditorium

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
L'auditorium ainsi que la salle d'orchestre sont accessibles depuis le hall, au rez-de-chaussée.

Coupe du projet

cité de la danse et de la musique de Soissons
cité de la danse et de la musique de Soissons © Antonio Martinelli
Inauguré le 7 février dernier, le bâtiment est le dernier d'Hervé Gaudin qui met ainsi un point final à sa partition architecturale.