ÉNERGIE. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a apporté un soutien franc et massif à la filière de la pompe à chaleur, lors d'un déplacement ce 15 mars 2022 dans les locaux du groupe Atlantic, dans le Val-de-Marne.


La pompe à chaleur (Pac) est l'un des équipements les plus soutenus, ces dernières années, par les politiques d'aides publiques à la rénovation énergétique. Et le conflit ukrainien ne devrait que renforcer cette tendance, selon les propos tenus par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. Elle visitait, ce 15 mars 2022, les locaux du groupe Atlantic, à Arcueil (Val-de-Marne). "Nous allons tout faire pour limiter notre dépendance au gaz, et notamment au gaz russe", a-t-elle ainsi martelé, estimant même que "partout où l'on [pouvait] installer une pompe à chaleur, il [fallait] le faire". Elle a également apporté des précisions au sujet des aides de type MaPrimeRénov' et certificats d'économie d'énergie (CEE), dispositif aujourd'hui à la peine. "Depuis deux ans, 375.000 primes ont été distribuées pour l'installation de pompes à chaleur", s'est-elle félicité, saluant un système énergétique "d'avenir", permettant de conjuguer baisse d'émissions de gaz à effet de serre, économie sur la facture et fabrication française
Il vous reste 76% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp