Prenons l'exemple des ponts thermiques : les balcons seront désolidarisés thermiquement -balcons sur consoles ponctuelles ou rupteurs de pont thermique-, l'isolation extérieure devra descendre à plus de 40 cm sous le bas de la dalle sur le parking, -ce qui correspond à 30 cm sous le bas de l'isolant-, et les murs de refends sous locaux chauffés seront à isoler verticalement sur une hauteur de 60 cm depuis le bas de la dalle haute. "Effectivement, nous aurons un rendement équivalent à R> 1m².K/W alors que les poutres sous locaux chauffés seront isolées sur trois faces (Ndlr : (R> 1m².K/W)."
actioncl