Que ce soit pour les balcons, les loggias, les coursives ou encore les surfaces d'entretiens, la conceptrice Anne Démians, a mis en avant la dimension intime des espaces intérieurs.

 

"Par ailleurs, une coursive vient entourer le bâtiment, ajoute-t-elle. Cette coursive contribue à l'identité architecturale du projet, Black Swans. Elle est aussi le garant d'une urbanité, une sorte de filtre entre l'espace public et la domesticité les logements, bureaux, et donc garant de l'évolutivité possible."

 

La volonté de l'architecte est ambitieuse : la coursive devient balcon devant un logement et coursive d'entretien devant un bureau. "Et dans des situations particulièrement privilégiées, notamment face au canal, la coursive s'élargit pour se transformer en loggia", signale-t-elle.

 

 

actioncl