Sur les bâtiments, les interventions seront donc minimales. Pierre Bortolussi fait valoir : "Il s'agira d'une simple restauration et d'une mise en valeur du cloître, douce, à l'inverse des militaires qui avaient transformé les lieux de façon virile…". Les constructions seront donc faites en sous-sol, dans les deux cours Gribeauval et Treuille. La première, plus vaste, accueillera un amphithéâtre, une cafétéria, une bibliothèque de 1.000 m² ainsi qu'un incubateur dédié à des startups. La seconde, sera creusée pour laisser la place à l'école de journalisme de Sciences Po, avec salles d'enseignement et studio d'enregistrement.

actioncl