LA GARE DE LA SEMAINE. Suite de la série sur les 68 futures du Grand Paris Express avec la gare Le Vert de Maisons conçue entre Alfortville et Maisons-Alfort (Val-de-Marne) par Denis Valode. Dans l'optique d'éviter l'étalement urbain, l'architecte a souhaité creusé le sol à 37 mètres de profondeur dans l'esprit des anciennes carrières de Maisons-Alfort.

Suite de notre série sur les 68 futures gares du Grand Paris Express, direction le Val-de-Marne avec la gare Le Vert de Maisons imaginée sur la ligne 15 Sud par le cabinet d'architectes Valode et Pistre. C'est devant une salle comble, de la Maison de l'architecture en Ile-de-France*, que l'architecte Denis Valode, avait présenté, le 7 juin 2017, les derniers contours de sa seconde gare du futur Grand Paris Express située toujours dans le Val-de-Marne mais cette fois-ci entre Alfortville et Maisons-Alfort. Effectivement, l'architecte associé à Jean Pistre nous avait précédemment dévoilé le projet de la gare Les Ardoines à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

 

Quant à la démarche de son agence, elle n'a pas changée depuis sa création. "Elle est assise sur la pluridisciplinarité ainsi que la cohérence entre l'ingénierie, l'économie, l'art et le paysage", a répété Denis Valode devant un parterre d'architectes et d'étudiants.

 

"Une gare construite à 37 mètres de profondeur"

 

"Pour l'une des 16 premières gares du Grand Paris Express à ouvrir en 2022, Le Vert de Maisons sera construite à 37 mètres de profondeur contre 28 mètres pour Les Ardoines et assurera la correspondance avec la station existante du RER D", a expliqué Denis Valode. En détails, elle sera implantée à la limite entre Alfortville, à l'ouest, et Maisons-Alfort, à l'est. De plus, elle sera située au même emplacement que la gare actuelle, sous les voies ferrées à proximité du square Dufourmantelle. Alors que 26.000 vivent sous un rayon de 1 km au tour de cette gare, "ce seront près de 90.000 voyageurs qui la fréquenteront, à terme, chaque jour", avait souligné le 7 juin, la Société du Grand Paris (SGP). Les premiers travaux de génie civil sont prévus mi-août 2017.

Suite de cette série la semaine prochaine avec la future gare de Châtillon-Montrouge (Hauts-de-Seine) sur la ligne 13, imaginée par David Trottin chez Périphériques Architectes.

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article dédié à la gare Le Vert de Maisons Saint-Denis-Pleyel. (Seine-Saint-Denis).

 

*Depuis le 5 avril 2017, et jusqu'en décembre prochain, architectes et urbanistes ont fait le pari de dévoiler une fois par mois à la Maison de l'architecture en Ile-de-France aux Récollets dans le 10ème arrondissement de Paris, l'ensemble des stations du futur métro express du Grand Paris.

 

Redécouvrez les gares du Grand Paris Express que nous vous avons déjà présentées.


Voici les 10 gares déjà visitées

:
-Fort-d'Issy-Vanves-Clamart dessinée sur la ligne 15 par l'architecte-urbaniste Philippe Gazeau.
-La gare Le Bourget RER réalisée par Elizabeth de Portzamparc desservie par les lignes 16 et 17
-Villejuif Louis-Aragon (Val-de-Marne), conçue sur la ligne 15 par l'architecte-urbaniste Philippe Gazeau
-Bondy (Seine-Saint-Denis), conçue sur la ligne 15 Est par l'architecte Ludovica Di Falco de l'agence SCAPE-Offscape.
-"Issy-RER" (Hauts-de-Seine), conçue sur la ligne 15 Sud par l'architecte Jérôme Brunet de l'agence Brunet-Saunier.
-"Vitry-centre", à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), conçue sur la ligne 15 Sud par l'atelier d'architecture King Kong basé à Bordeaux
- "Courneuve Six-Routes" en Seine-Saint-Denis, conçue sur les lignes 16 et 17 par l'agence d'architecture Chartier-Dalix.
- "Arcueil-Cachan" (Val-de-Marne), conçue sur la ligne 15 Sud par l'architecte Jean-Pierre Vaysse de l'agence Ar-Thème Associés
-La gare Les Ardoines (Val-de-Marne), conçue sur la ligne 15 Sud par l'architecte Denis Valode du cabinet d'architectes Valode et Pistre.
-La gare de Saint-Denis-Pleyel (Seine-Saint-Denis) conçue en Seine-Saint-Denis par l'architecte Kengo Kuma.

actionclactionfp