Alors que la signature de la convention FeeBat pour 2014 tarde toujours à venir, la Fédération du négoce bois et matériaux a annoncé que 500 stages à destination du négoce seront maintenus dans le dispositif.

La pérennité du dispositif FeeBat est toujours en sursis. Philippe Martin, ancien ministre de l'Ecologie et du Développement durable, avait annoncé la signature de la convention pour le mois de mars 2014.

 

Or, élections municipales et remaniement sont passés par là, et toujours pas de feu vert pour la période 2014-2017. Si le texte est entre les mains des parties concernées - ministère du Logement, EDF et ministère de l'Ecologie - toujours rien à l'horizon, s'inquiétait, la semaine dernière, la Capeb. "Ce n'est juste qu'une signature, mais à ce jour, nous n'avons aucune nouvelle des nouvelles ministres", s'interrogeait Patrick Liébus.

 

500 stages maintenus
Malgré ces incertitudes, la Fédération du négoce bois et matériaux de construction (FNBM) a indiqué, via sa lettre électronique Négofil, que "le négoce sera bien autour de la table" en ce qui concerne le dispositif FeeBat. Elle précise être intervenue, en tant que membre du comité de pilotage FeeBat, pour "demander le maintien des 500 stages à destination du négoce, une goutte d'eau dans l'océan des 28.000 stages budgétés pour 2014". L'OPCA intergros, collecteur des fonds de la formation du négoce, a été intégré en tant que partenaire de la convention, a souligné la FNBM.

 

En effet, bénéficiaires de 500 stages pour former leurs salariés, les négociants bois et matériaux plébiscitent eux aussi ces formations dont les modules permettent notamment d'accéder à la labellisation Reconnu garant de l'environnement (RGE). Réservées jusqu'ici aux entreprises artisanales du bâtiment, ces formations s'ouvrent donc désormais aux négoces.
actionclactionfp