UN PROJET/UNE PARTICULARITE. Avant l'inauguration officielle par François Hollande et sept chefs d'Etats et de gouvernements ce mardi 11 novembre, l'architecte Philippe Prost, pilote du projet nous dévoile cet "anneau de la mémoire" qui rend hommage aux 579.606 soldats tombés au front entre 1914 et 1918 en Nord Pas-de-Calais. Sa particularité ? L'ouvrage en ellipse est, en partie, en porte-à-faux, signe de la fragilité de la paix.

Le voile s'est enfin levé sur "l'anneau de la mémoire" érigé sur le site de Notre-Dame-de-Lorette. Ce mémorial imaginé par Philippe Prost architecte rend hommage aux soldats de toutes nationalités tombés sur le sol du Nord-Pas-de-Calais pendant la première guerre mondiale de 1914-1918, situé à quelques encablures de la la cathédrale Notre-Dame-de-Lorette située sur la commune d'Ablain-Saint-Nazaire.

 

Ici, les terres agricoles voisines du nouvel édifice portent les traces des violentes batailles dont elles furent le théâtre : coincées entre des maisons ou interrompant la succession des champs, des forêts et des stèles françaises, allemandes, voire canadiennes.

 

Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette de Philippe Prost
L'architecte Philippe Prost. © S.C.Batiactu
"Un chantier éclair de 9 mois"

 

C'est donc à l'initiative inédite du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, que l'ouvrage en ellipse réalisé par l'architecte Philippe Prost se veut le signe de la fragilité de la paix. "Sur ce chantier éclair de 9 mois, démarré en janvier 2014, il faut reconnaître que la réalisation de cet ouvrage a constitué une première et une prouesse technique, nous signale l'architecte Philippe Prost. Et c'est à l'issue d'un concours lancé en 2011, réunissant Rudy Ricciotti, Massimiliano Fuksas et Chartier-Corbasson, que Philippe Prost en est sorti lauréat. Avant de glisser au cours de la visite presse : "La pureté du dessin a été décisive."

 


Découvrez la suite de l'article dès la page 2 et le diaporama
actionclactionfp