La foncière Gecina a annoncé, le 8 août 2017, avoir obtenu le feu vert de l'Autorité de la concurrence pour racheter sa concurrente Eurosic, ainsi que l'approbation du conseil d'administration de celle-ci. Précisions.

Le rachat d'Eurosic par Gecina se précise. Dans un communiqué, daté du 8 août 2017, la foncière française Gecina a annoncé, avoir reçu l'autorisation de l'Autorité de la concurrence en vue de son rapprochement amical avec Eurosic. En parallèle, dans le même communiqué, le conseil d'administration d'Eurosic a confirmé "à l'unanimité son soutien à l'opération."

 

En conséquence, Gecina compte prendre le contrôle effectif d'Eurosic d'ici à la fin août 2017 en rachetant quelque 85 % du groupe, auprès des principaux actionnaires. Elle lancera ensuite une opération publique d'achat et d'échanges pour récupérer le reste des titres Eurosic.

Objectif : devenir la quatrième foncière européenne avec un patrimoine de 19,3 milliards d'euros

En absorbant sa concurrente, valorisée 3,3 milliards d'euros - une opération annoncée en juin 2017 - Gecina souhaite devenir la quatrième foncière européenne, avec un patrimoine total de 19,3 milliards d'euros et être la première foncière de bureaux avec 15,5 milliards d'euros.

 

"Cette opération majeure est en parfaite adéquation avec sa stratégie de création de valeur sur le rendement global et constitue une accélération importante du développement de Gecina en renforçant son positionnement de spécialiste du bureau urbain à Paris, premier marché immobilier d'Europe continentale", a conclu la foncière française dans le même communiqué.

 


actionclactionfp