CHANTIER EN IMAGES. Les travaux du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), futur siège de la Fédération française d'Équitation ont été confiés au groupe CMBP, spécialiste des structures lamellées. Découverte du chantier de la charpente démarré en avril dernier.

Des arcs de 80 mètres de portée libre seront installés pour la construction du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), futur siège de la Fédération française d'Equitation. Les travaux de charpente de grande envergure démarrés, avril 2017, ont été confiés à CMPB, spécialiste des structures lamellées, basé au Mesnil-sur-Simon en Eure-et-Loire.

 

Charpente bois, étude, levage et fabrication en atelier

 

"La structure principale a été levée entièrement début juillet 2017 alors que les coursives appartenant à la structure secondaire ont dû être terminées et levées mi-août 2017", a signalé le groupe aux 110 salariés. Pour ce chantier, CMBP intervient sur l'ensemble de la charpente bois, de l'étude au levage, en passant par la fabrication en atelier. Après la charpente, les travaux de couverture, devraient se terminer au mois de septembre 2017.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.


actionclactionfp

Des arcs de 80 mètres de portée libre

Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire
Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire © CMBP 2017
Avec un bâtiment final qui mesurera 93,6 mètres sur 133,6 mètres, CMBP a dû fabriquer, acheminer et monter des arcs de 80 mètres de portée libre, réalisés dans les ateliers de la filiale Gauthier Lamellé Collé, à Sérent (Morbihan), en trois parties pour pouvoir être transportés jusqu'au chantier par convois exceptionnels.

"Les plus grands arcs sont donc pré-montés en ateliers et montés sur site"

Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire
Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire © CMBP 2017
"Les plus grands arcs sont donc pré-montés en ateliers et montés sur site avant l'étape du levage", ajoute le spécialiste des structures lamellées. L'acheminement des différentes parties de la charpente a contraint le groupe à une organisation spécifique, puisque la taille des pièces (poutres de 35 m) a nécessité l'aménagement de ronds-points et le démontage de panneaux autour du site. A noter que l'ensemble des arcs principaux sont debout depuis fin mai 2017."Avec de telles proportions, l'enjeu est de tout prévoir dès la modélisation du projet", a commenté, Sylvain Tierny, directeur technique chez CMBP.

Un nouveau projet référent pour le spécialiste des structures lamellées

Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire
Le chantier du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loire-et-Cher), siège de la Fédération française d'Équitation, a été remporté par le groupe CMBP, basé en Eure-et-Loire © CMBP 2017
L'intervention sur le centre équestre et la construction de cette charpente de 80 mètres de portée constituent désormais un nouveau projet référent pour CMBP. Précédemment, l'entreprise s'était déjà démarquée par les réalisations d'une plateforme logistique de 50.000 m² à Mitry Mory (Seine-et-Marne). Pour rappel, cette dernière dispose de trois sites de production répartis sur l'ensemble du territoire : CMPB doté de 6.500 m3 en région Centre ; Gauthier lamellé Collé (12.000 m3 de production) situé en Bretagne (56) et Barlet Bois Lamellé (6.500 m3) en Bourgogne.