Alors que le ministre du Travail a fait de la question de l'apprentissage l'une des priorités de son action, trois conventions d'objectifs et de moyens pour le développement de l'apprentissage ont été signées, jeudi 22 mai, notamment avec le réseau du CCCA-BTP.

Avec pour objectif de conclure plus de 26.250 contrats d'apprentissage en 2014, le ministre du Travail, de l'Emploi, du Dialogue social, a signé, jeudi 22 mai, trois conventions d'objectifs* et de moyens pour le développement de l'apprentissage, notamment dans le bâtiment avec Jean-Luc Sethi, vice-président du CCCA-BTP. Le soutien de l'Etat pour l'année 2014 représente d'ailleurs 4 millions d'euros.

 

Ces nouvelles dispositions vont permettre le financement de 76 développeurs de l'apprentissage dans le bâtiment, qui ont pour mission d'aller à la rencontre des entreprises, dans chacune des régions pour les informer, en fonction de leurs besoins sur le dispositif apprentissage; les inciter à recruter un apprenti et à le conserver à l'issue du contrat d'apprentissage en lui offrant un CDI dans le cadre du contrat de génération; et enfin les aider dans les formalités afin de favoriser la signature de contrats d'apprentissage (dématérialisation).

 

"Ce quatrième avenant prolonge jusqu'au 31 décembre 2014 la convention conclue le 21 juin 2010 et modifiée par l'avenant signé le 7 mai 2013", a indiqué Jean-Luc Sethi dans un communiqué. Objectif : promouvoir la formation initiale par l'apprentissage aux métiers du BTP et favoriser le recrutement d'apprentis.

 

Un effectif des apprentis à la baisse
Le CCCA-BTP rappelle dans un communiqué qu'il organise depuis 2010 une campagne de mobilisation pour sensibiliser les entreprises du BTP à l'importance de recruter des apprentis. Toutefois, "le contexte économique encore tendu auquel les entrepreneurs du secteur doivent faire face ne favorise toujours pas pleinement les recrutements de jeunes en apprentissage", insiste-t-il.

 

De fait, l'effectif total de jeunes en formation dans les 103 CFA du réseau de l'apprentissage BTP accuse en 2013-2014 une baisse de 8 % au niveau national, ramenant le nombre global d'apprentis à 58 400 contre 63.800 en 2012-2013.

 

*Les deux autres signataires des deux autres conventions d'objectifs et de moyens pour le développement de l'apprentissage sont : l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI-CCI France), l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA).

 

actionclactionfp