PRÉSIDENTIELLE 2022. Le candidat écologiste à la magistrature suprême a dévoilé les grandes lignes de son programme lors d'une réunion publique organisée à Lyon le 29 janvier. Sans grande surprise, le chef de file d'Europe Écologie - Les Verts veut progressivement arrêter les centrales nucléaires tout en accélérant le déploiement des énergies renouvelables, mais également mettre un terme aux "grands projets inutiles" tels que le Lyon-Turin ou le Grand Paris Express.


Si elle reste encore dominée par la crise économique et sanitaire du Covid, la campagne à l'élection présidentielle de 2022 est pourtant bien lancée, et les différents candidats annoncent tour à tour les grandes lignes de leurs programmes politiques. Ce 29 janvier, ce fut au tour de Yannick Jadot, le représentant d'Europe Écologie - Les Verts, de dévoiler les principales mesures de son projet lors d'une réunion publique organisée à Lyon. Batiactu revient sur celles concernant les domaines de la construction, du logement, de l'immobilier, de l'aménagement du territoire et de l'énergie.

 

 

Installer 6.000 nouvelles éoliennes et remplacer d'ici 2027 les aérogénérateurs existants

 

D'après l'Agence France Presse, le député européen veut tout d'abord consacrer 10 milliards d'euros chaque année à la rénovation thermique des passoires énergétiques tout en faisant en sorte que les ménages modestes bénéficient d'un "reste à charge zéro".
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp