PARIS 2024. Batiactu a pu visiter le chantier du lot D du Village des athlètes, au nord-est de la capitale, qui doit être livré pour les Jeux olympiques. Icade Promotion, qui porte l'opération, y teste "tous les sujets" de la performance environnementale. Au prix d'une rentabilité "quasi-nulle".


C'est l'un des plus grands chantiers de renouvellement urbain d'urbain d'Europe. Le Village des athlètes, en Seine-Saint-Denis, avance à toute allure pour être livré dans moins de deux ans à Paris 2024, organisateur des Jeux olympiques. Quelques semaines après le secteur E, Batiactu a pu visiter, le 11 mai, le chantier du secteur D, voisin, mené par Icade Promotion.

 

Le Village des athlètes, 52 hectares à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'île-Saint-Denis, verra la construction de 300.000 mètres carrés et 7 hectares d'espaces publics. Il accueillera, en phase Jeux, de juillet à octobre 2024, 14.000 athlètes et membres des délégations, pour ensuite devenir un - immense - morceaux de ville. Les ambitions visent à faire du quartier "la vitrine de l'excellence française" en matière de ville inclusive, adaptable aux changements climatiques et bas carbone.

 

 

Des lots attribués aux grands opérateurs

 

Les grand promoteurs et constructeurs ne s'y sont pas trompés, et se sont embarqués dans l'aventure. Le groupe Vinci, déjà propriétaires des lots A et B du Village, côté Saint-Denis, s'est associé aux architectes de Chaix & Morel et associés ainsi que Clément Vergély pour une opération de 125.000 mètres carrés nommée Universeine. Plus au sud, à Saint-Ouen, la Solideo a attribué les lots D et E à deux groupements distincts : sur le lot D, c'est un consortium d'investisseurs composé d'Icade, la Caisse des dépôts et sa filiale CDC Habitat qui a remporté le dialogue compétitif, et qui a donc confié à Icade Promotion la maîtrise d'ouvrage déléguée.

 

Le lot E a été attribué à un groupement composé d'Eiffage, Nexity et CDC Habitat, pour 50.000 mètres carrés, avec les architectes de Cobe et de Koz. Sur L'Ile-Saint-Denis, enfin, ce sont les phases 2 et 3 d'une Zac déjà existante, l'Ecoquartier fluvial, qui ont été incorporées au Village. L'aménageur reste Plaine Commune Développement, la SPL du Territoire Plaine Commune. Ce lot, qui porte la lettre C pour la Solideo, est dévolu à Pichet et Legendre Immobilier, qui ont fait appel à Chartier Dalix Architectes.

 

 

Les Quinconces, 50.000 mètres carrés avec forêt linéaire et socle actif

 

Il vous reste 58% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp