Veka France a obtenu le Prix franco-allemand de l'Economie pour son engagement environnemental. L'entreprise française a été distinguée pour son projet de coopération dans le domaine du recyclage du PVC.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
Veka France a reçu le Prix franco-allemand de l'Economie dans la catégorie Environnement pour son projet de coopération dans le domaine du recyclage du PVC.

 

Cette distinction «souligne la réussite du transfert de compétences et d'expériences entre Veka Allemagne et Veka France pour la maîtrise du processus de recyclage des menuiseries PVC, les investissements conséquents du groupe allemand dans le développement de Veka Recyclage et la pertinence du service Chantier dédié à la collecte sur site des anciennes menuiseries PVC», explique un communiqué du groupe.

 

En effet, en France, Veka Recyclage dispose d'une usine à Vendeuvre-sur-Barse (10)qui reprend les chutes de fabrication auprès des assembleurs et des anciennes menuiseries PVC de toutes marques sur les chantiers, et en assure le traitement jusqu'à l'obtention d'un broyat de PVC purifié. Au total, ce sont 12 000 tonnes de PVC qui ont ainsi été traitées en 2010.

 

Ainsi, Jos Lenferink, Président de Veka France, précise : «Préserver l'environnement, considérer le cycle de vie de nos produits de leur production à leur recyclage en nouvelles menuiseries, c'est-à-dire «boucler la boucle», sont une réelle philosophie d'entreprise développée depuis 20 ans par Veka. Cet engagement se concrétise encore aujourd'hui par un nouvel investissement de 8,5 millions d'euros en faveur de notre filière de recyclage des menuiseries PVC».

 

Côté perspectives, en 2011/2012, Veka Recyclage agrandira donc son usine de Vendeuvre-sur-Barse pour y intégrer l'ultime phase de retraitement du PVC qui s'effectuait jusqu'alors Outre-Rhin. En projet : la mise en place d'une ligne entièrement automatisée d'ici à juin 2012. Elle devrait permettre le recyclage complet des menuiseries en fin de vie : de leur broyage à l'obtention d'un granulat de PVC recyclé. Ce projet, qui entre dans le cadre d'une coopération technologique et financière franco-allemande, est aujourd'hui qualifiée de «Best Practice».

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
actionclactionfp