ACQUISITION. Le groupe tricolore Unibail-Rodamco, considéré comme le numéro un européen de l'immobilier commercial, a annoncé ce 7 mai la finalisation de l'acquisition de Westfield, société australienne principalement implantée aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Un rachat qui le place parmi les plus gros acteurs au niveau mondial.

C'est officiel depuis ce jeudi 7 mai : Unibail-Rodamco devient Unibail-Rodamco-Westfield, nouveau géant mondial de l'immobilier. Le groupe français a achevé l'acquisition de la société australienne, annoncée en décembre 2017. D'un montant de 24,7 milliards de dollars, soit 21 milliards d'euros, cette opération donne ainsi naissance à une entité totalisant 3.700 salariés et un patrimoine composé à "88% en commerces, 7% en bureaux et 6% en sites de congrès et expositions", a indiqué Unibail-Rodamco à l'AFP. Le nouveau groupe peut compter sur son implantation dans deux continents et 13 pays, de même que sur sa centaine de centre commerciaux répartis dans les grandes villes d'Europe et des Etats-Unis. Dans le communiqué d'Unibail-Rodamco à l'Agence France Presse, il est précisé que le tout jeune géant détient un patrimoine de 62 milliards d'euros et dispose en outre d'un portefeuille de développement "d'une valeur de 13 milliards d'euros".

actionclactionfp