ENVIRONNEMENT. L'association BBCA, qui œuvre à valoriser la construction et la rénovation bas carbone, annonce créer un nouveau référentiel pour l'exploitation. Elles gagnent également deux nouveaux partenaires mécènes, les sociétés Nexity et Gecina.

Bonne nouvelle pour l'association BBCA (bâtiment bas carbone). Nexity, l'entreprise spécialisée dans l'immobilier et Gecina, société foncière, deviennent ses partenaires mécènes, comme l'a annoncé l'association dans un communiqué du 18 mai. Celle-ci, forte d'une centaine de membres, œuvre au développement de la construction bas carbone. Après avoir développé son propre label pour attester de l'exemplarité de l'empreinte carbone d'un bâtiment neuf ou d'une rénovation, l'association révèle qu'elle vise désormais à "déterminer les caractéristiques d'une exploitation bas carbone exemplaire".

 

Pour ce faire, l'association veut "dépasser la seule logique énergétique de l'exploitation", en prenant en compte l'impact des matériaux, des aménagements et des usages sur l'empreinte globale du bâtiment. BBCA avance que les émissions de gaz effet de serre sur les bâtiments existants sont peu connues, avec souvent peu de données réelles sur le sujet.

 

"Un processus d'amélioration continu"

 

"Les conditions d'une exploitation bas carbone sont un sujet d'intérêt majeur pour les investisseurs, entreprises, gestionnaires et utilisateurs, afin de cerner les possibilités de réduction des émissions carbone de leur parc et de s'engager dans un processus d'amélioration continu", a estimé dans un communiqué Stanislas Pottier, président de l'association BBCA.

 

Nexity et Gecina, tous deux membres fondateurs de l'association, deviennent ainsi partenaires mécènes de ce futur référentiel d'exploitation bas carbone. "En tant que plateforme de services, et grâce à notre expertise dans les métiers de gestion et d'exploitation, nous travaillons l'empreinte carbone sur l'ensemble du cycle immobilier", a déclaré Véronique Bédague, directrice générale déléguée Nexity. "Nous sommes fiers aujourd'hui d'accompagner l'Association BBCA dans la mise au point du futur label BBCA Exploitation, dans la droite ligne de notre ambition de concevoir la ville durable et abordable", a-t-elle ajouté, se prévalant d'être depuis longtemps engagée dans la construction bois.

 

Un lancement prévu en novembre

 

Le projet sera mené "en toute indépendance", comme l'assure l'association, grâce à une commission technique dédiée qui pilotera le référentiel. Celle-ci se focalisera sur des opérations immobilières pilotes et définira les clients visés, qu'ils soient gestionnaires d'actifs ou exploitants.

 

La commission aura pour mission de distinguer leurs responsabilités et de définir la temporalité de l'évaluation, selon le cycle des baux. Elle rédigera également la méthode de mesure, en adéquation avec celles déjà existantes dans le neuf et la rénovation, et proposera des exigences de performance. Le référentiel et le label BBCA exploitation devraient être lancés pour le mois de novembre prochain.

actionclactionfp