LA DÉFENSE. L'énergéticien Engie et le promoteur Nexity ont conclu un partenariat financier et technique pour créer un éco-quartier de 9 hectares à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine). Sur une friche industrielle poussera un campus tertiaire regroupant des équipes jusque-là disséminées en Île-de-France.

C'est sur un vaste terrain industriel au cœur de La Garenne-Colombes qui a longtemps appartenu à Peugeot puis au groupe PSA. Mais le constructeur automobile est en pleine restructuration patrimoniale : après avoir abandonné son siège historique de l'avenue de la Grande Armée à Paris pour un nouvel édifice à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et cédé une partie de son ancien site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) il a conclu un accord avec Engie et Nexity pour céder un terrain de 9 hectares tout proche de La Défense. Les deux partenaires prévoient d'y développer un éco-quartier exemplaire.

 

Développer un nouveau territoire à deux pas de l'Arche

 

Philippe Juvin, le maire de La Garenne-Colombes, explique : "Ce secteur était une terra incognita pour la ville. Nous allons en faire un quartier où il y aura de la vie". L'énergéticien et le promoteur entendent mutualiser leurs savoir-faire respectifs pour créer un "projet urbain d'intérêt général, en collaboration étroite avec la ville et les acteurs publics", soulignent-ils. Il est prévu qu'Engie y fasse construire un campus sur-mesure pour ses besoins, de plus de 120.000 m² pour regrouper des équipes franciliennes dans un lieu fédérateur, afin de favoriser la coopération et la transversalité des activités. "Ce sera la vitrine de la stratégie du groupe", assure Pierre Deheunynck, directeur général adjoint et membre du comité exécutif. "Situé dans un îlot urbain arboré proche de Paris, ce futur éco-campus illustrera l'expertise d'Engie et de ses équipes pour construire la ville intelligente de demain".

 

Il est prévu que le terrain soit libéré d'ici à la fin de 2018 et que le projet soit réalisé à l'horizon de 2022-2023. L'édile ajoute : "A terme, le projet urbain global offrira, outre le campus d'Engie, un programme mixte de bureaux, logements, commerces et hôtel, une nouvelle succursale PSA et des équipements d'intérêt collectif (grand parc public, école, crèche, gymnase…)". De son côté, la directrice générale de l'établissement d'aménagement du quartier d'affaires, Marie-Cécile Guillaume, se félicite "du choix d'Engie, partenaire historique de Paris La Défense, d'implanter sur le territoire la vitrine de son savoir-faire au service de la ville intelligente et durable". Un pôle tertiaire mixte appelé à "compléter le développement du quartier voisin des Groues".

actionclactionfp