JUSTICE. Le tribunal d'Orléans a condamné un ancien PDG de France Éoliennes à deux ans de prison ferme. L'entreprise a fourni, à près de 600 clients, des éoliennes domestiques défectueuses fabriquées en Chine.

Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné, le 5 juin 2018, à quatre ans de prison, dont deux fermes, un ancien PDG de France Éolienne. Le prévenu a été reconnu coupable d'abus de biens sociaux, de démarchage et de tromperie. Il devra également régler une amende de 40.000 euros et indemniser plus de 200 parties civiles. L'homme avait commercialisé des éoliennes domestiques défectueuses fabriquées en Chine et les avait vendues à près de 600 personnes entre 2006 et 2009. Les clients avaient notamment constaté que les aérogénérateurs ne produisaient pas les 5 kWh promis, mais seulement 3 kWh. Parmi eux, certains avaient versé un acompte à hauteur de 30 % pour au final, ne jamais être livré.

 

Deux autres hommes ont également été jugés pour la même affaire. L'importateur des éoliennes défectueuses a lui été condamné à un an de prison, dont 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve, pour tromperie sur la marchandise. Cet ancien chef d'entreprise devra aussi indemniser les parties civiles et payer 15.000 euros d'amende. Enfin, un proche de l'ancien PDG de France Éoliennes a lui été reconnu coupable de complicité d'escroquerie. Sa peine est de six mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve, ainsi que l'obligation d'indemniser les victimes. L'entreprise France Éoliennes a été liquidée par le tribunal de commerce en juillet 2009, avec un passif de plus de cinq millions d'euros.

actionclactionfp