REFORME. La ministre du Travail et le ministre de l'Action et des Comptes publics ont confié ce vendredi 21 juillet à Dominique Giorgi, inspecteur général des affaires sociales, une mission de préparation de la réforme du RSI. Les représentants des travailleurs indépendants devraient être associés à la gouvernance de la nouvelle organisation prévue.

Décrié, le RSI vit actuellement ses derniers mois. Le 1er janvier 2018, la gestion du régime social des travailleurs indépendants sera transférée au régime général, conformément à la promesse du Président de la république. Une étape importante a été franchie ce vendredi 21 juillet avec la nomination à la tête d'une mission de préparation de cette réforme Dominique Giorgi, inspecteur général des affaires sociales.

 

Cette réforme sera "portée par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, pour une mise en place au 1er janvier 2018" précise le communiqué commun des ministres du travail et de l'action et des comptes publics, annonçant cette nomination.

 

Le gouvernement promet des "améliorations rapides et visibles"

 

Une mission loin d'être simple, tant le sujet cristallise les tensions et tandis que les administrateurs de l'organisme actuel ont encore fait état récemment de leurs inquiétudes et de celle de leurs employés, face à cette échéance. Les ministres confirment dans ce communiqué que Dominique Giorgi "conduira ce travail de grande ampleur avec l'appui de l'inspection générale des finances et de l'inspection générale des affaires sociales" et qu'il rencontrera chacun : RSI, organismes du régime général et représentants des travailleurs indépendants.

 

"[Dominique Giorgi] proposera une nouvelle organisation au Gouvernement, qui sera particulièrement attentif à ce que celle-ci s'accompagne d'améliorations rapides et visibles de la qualité de services aux assurés", Agnès Buzyn et Gérard Darmanin.

 

Dominique Giorgi "s'attachera également à organiser dans les meilleures conditions l'accueil des personnels du RSI dans la nouvelle organisation et à associer les représentants des travailleurs indépendants à sa gouvernance future", précise enfin le communiqué.

actionclactionfp