Le projet de l'architecte Vincent Callebaut, une tour d'habitation écologique autonome en énergie, se construit actuellement à Taipei (Taïwan). Son concept : empiler des larges balcons végétalisés en les décalant de façon à obtenir une structure en hélice. Découverte.

L'imaginatif Vincent Callebaut, qui livre régulièrement des visions de l'urbanisme du futur, suit actuellement le chantier de construction d'une de ses créations, la tour d'habitation Agora Garden, à Taïwan. Vainqueur du concours international d'architecture en novembre 2010, avec un projet évoquant la double hélice d'ADN, l'architecte évoque "une tour verte qui absorbe du carbone".

 

Dans les faits, la "Tao Zhu Yin Yuan sustainable tower" sera plantée de 23.000 arbres sur ses multiples terrasses, permettant la fixation de 130 tonnes de CO2 en plein cœur de la capitale taiwanaise. Dans une notice, l'architecte explique : "La tour présente un concept pionnier d'éco-construction résidentielle durable qui vise à limiter l'empreinte écologique de ses habitants en recherchant une symbiose juste entre l'être humain et la nature". L'immeuble a donc été pensé comme un arbre habité au milieu d'une forêt urbaine, fragment vertical d'un verdoyant paysage.

 

Découvrez le chantier de la tour en images dans les pages suivantes

actionclactionfp

Agora Garden : une tour en spirale

Agora Garden
Agora Garden © VCA
L'édifice, qui respecte les principes de la philosophie Taiji locale, est également inspiré par la structure de l'ADN, symbole de vie, d'adaptation. Vincent Callebaut relate : "Tout a commencé avec poésie, au cours d'une promenade dans les rues de Taipei, lorsque j'ai vu une samare tomber d'un érable, décrivant une spirale jusqu'au sol". Dans la tour, les 20 étages sont donc décalés les uns par rapport aux autres de 4,5°, enroulés autour d'un tronc central. Cette disposition présente plusieurs avantages : une intégration parfaite dans le volume à construire, la génération d'un maximum de surfaces de jardins suspendus et le ménagement de vues panoramiques et transversales pour tous les occupants, en particulier vers l'emblématique tour Taipei 101 et le Central Business District, tout en préservant l'intimité. Enfin, dernier objectif, créer une structure standardisée facilitant la construction.

Agora Garden : une architecture dynamique

Agora Garden
Agora Garden © VCA
La géométrie qui en résulte, à la fois convexe et concave, suivant les angles de vue, donne une impression de dynamisme, de mouvement. "L'ensoleillement, la température et l'analyse des vents nous ont permis d'améliorer les aspects bioclimatiques du projet", assure Vincent Callebaut. L'axe central abrite deux circulations verticales distinctes desservant les deux appartements de chaque palier, ainsi qu'un couloir circulaire, éclairé naturellement, qui sert d'accueil à chaque unité. Du côté extérieur, les façades à double peau permettent de réguler passivement la ventilation. Afin d'intégrer tous les aspects du développement durable, l'eau de pluie est également recueillie tandis que des capteurs photovoltaïques sont installés en toiture.

Agora Garden : des profils changeants suivant l'angle d'observation

Agora Garden
Agora Garden © VCA
Vue de la rue, la tour offre plusieurs profils différents, en aspect de "X", de "V", ou de pyramide, selon l'angle de vue. L'ensemble Agora Garden est voulu, par Vincent Callebaut, comme "une abstraction de la géographie et une distorsion de l'écosystème". L'immeuble sera-t-il le premier d'une longue série de constructions vertes, auto-suffisantes énergétiquement ? L'avenir le dira.

Agora Garden : la fiche technique

Agora Garden
Agora Garden © VCA
Maître d'ouvrage : BES Engineering Corporation
Maître d'œuvre : Vincent Callebaut Architectures, LKP Design (mandataire)
Bureaux d'études : King Le Chang & Associates (structure), Sine & Associates (fluides, réseaux), Wilson & Associates (architecture d'intérieur), SWA (paysagiste), Horizon & Atmosphere (paysagiste), L'Observatoire international & Unolai Design (éclairagistes), Enertek (écologie)
Programme : tour d'habitation R+20 (40 logements)
Superficie : 42.335 m²
Livraison : septembre 2017
Récompenses : Innovation Award Finalist on Innovative Design (Council on Tall Buildings & Urban Habitat, Chicago, 2015) ; Highly Commented Award - Future Residential Project (World Architecture Festival, Singapour, 2015) ; Winner of the International Architecture Award (New York, 2014)

Agora Garden : une verdure verticale

Agora Garden : un décalage de 90° entre la base et le sommet

Agora Garden : une singularité dans le paysage

Agora Garden
Agora Garden © VCA

Agora Garden : une emprise au sol circulaire

Agora Garden
Agora Garden © VCA
Le joint sismique adopte une forme circulaire à la base du bâtiment. Taïwan est une île frappée parfois par des séismes mais surtout par des typhons, imposant une rigueur constructive particulière.