VISITE. Le Premier ministre était en déplacement, avec certains de ses ministres, sur le chantier du tunnel de base du Lyon-Turin ferroviaire, le 14 mai 2024. L'occasion de réaffirmer de nouveau le soutien du Gouvernement au projet, d'en tacler les opposants qui "se prétendent écologistes", de faire valoir une vision d'une Europe qui "rapproche les citoyens", et de saluer les "grands artisans" de ce chantier récemment endeuillé.


"Un magnifique chantier et un magnifique projet", réalisé par de "grands artisans", car "il n'y a pas de petits ouvriers". Ce sont des mots particulièrement forts que Gabriel Attal a choisi d'employer, lors de sa visite du chantier opérationnel 08 (CO08) du tunnel de base du Lyon-Turin ferroviaire, ce 14 mai 2024. Des mots pour saluer le travail de ceux qui, chaque jour, participent à la création de ce qui sera le plus grand tunnel ferroviaire à sa mise en service, en 2032, avec ses 57,5km bitube sur les 65km du projet. "Cela représente 164km de galeries à creuser, dont 37 le sont déjà", précise Daniel Bursaux, président de Telt, la société binationale en charge de la réalisation.

 

 

La venue du Premier ministre accompagné par son ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, et la ministre du Numérique Marina Ferrari, députée de la Savoie avant sa nomination au sein du Gouvernement, est importante pour les porteurs du projet. A plus d'un titre.

 

Visite Gabriel Attal Lyon-Turin 14 mai 2024
Le Premier ministre, Gabriel Attal, en visite sur le chantier de la section transfrontalière du Lyon-Turin et de son tunnel, le 14 mai 2024. © X @Prefet73

 

"Nous continuerons à vous accompagner sur les questions de sécurité"

 

Tout d'abord car
Il vous reste 66% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp