ÉCOLOGIE. Le gouvernement vient d'annoncer les nouveaux bénéficiaires du label Greentech innovation, en faveur de la transition écologique. Parmi eux, quelques start-ups et PME du bâtiment et de l'efficacité énergétique proposent des solutions innovantes pour réduire l'impact carbone de la filière.

Un pas de plus vers le bâtiment durable. 45 PME et start-ups ont reçu la labellisation Greentech innovation, ont annoncé Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques ce lundi 3 mai, dans un communiqué. Au total, 215 start-ups ont été choisies comme vecteurs d'un engagement pour la transition écologique.

 

Cette démarche gouvernementale a pour but d'identifier et d'aider des solutions innovantes imaginées par des start-ups, en les accompagnant dans leur première phase de développement. Celles-ci pourront "finaliser leurs projets et faciliter leur industrialisation et leur commercialisation", comme le décrit le gouvernement dans un communiqué.

 

Recyclage des matériaux

 

Cette annonce est le résultat de la septième promotion de l'appel à manifestation d'intérêt de cette initiative. Sept sociétés qui promeuvent le bâtiment et la ville durable ont été sélectionnés, comme Batiprint 3D, qui a imaginé un procédé robotisé d'isolation thermique par l'extérieur par impression 3D de matériaux isolants. Immoblade crée, de son côté, des vitrages qui laissent passer les rayons du soleil dans les bâtiments l'hiver et les bloquant l'été. E-Demain a, lui, réfléchit à une solution numérique pour réaliser des audits énergétiques standardisés, prioriser les préconisations d'actions, piloter leur réalisation et vérifier leurs impacts.

 

L'économie circulaire est également encouragée par le gouvernement, qui soutient Circouleur, qui fabrique des peintures recyclées à impact environnemental plus faible et meilleures pour la qualité de l'air intérieur. Les mégots de cigarette sont, eux, recyclés chez Tchaomegot, qui les transforme en isolant thermique pour le bâtiment ou le textile, sans utiliser d'eau ou de solvant toxique.

 

Cinq autres sociétés ont été sélectionnées dans la catégorie "efficacité énergétique". Parmi elles, l'intelligence artificielle est utilisée pour optimiser la production et consommation d'énergie chez Accenta, tout comme chez Purecontrol qui cherche à réguler de façon autonome des environnements énergivores.

actionclactionfp