RÉSULTATS. En 2021, le chiffre d'affaires de Spie revient à son niveau de 2019, après un net rebond de l'activité sur un an, notamment en France et en Allemagne. Une croissance principalement organique, même si le groupe a poursuivi activement sa politique d'acquisitions, notamment de petites et moyennes entreprises.


"Notre chiffre d'affaires est revenu à son niveau de 2019, dernière année avant covid." Un motif de satisfaction pour Gauthier Louette, président-directeur général du groupe Spie. Et ce n'est pas le seul au regard des résultats 2021.

 

Sur une progression de 5% en un an, à presque 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires enregistrés, 3,2% sont issus d'une croissance purement organique. Un rythme que le P-dg du groupe souhaite maintenir autour de 3% malgré une volonté d'accélérer les acquisitions. Car cela permet "de faire progresser la marge", observe-t-il.

 

Et en 2021, la marge s'est justement nettement améliorée, gagnant 1 point sur un an (à 6,1%) et s'inscrivant à un niveau légèrement supérieur à l'avant covid (+0,1 point). Les bénéfices, quant à eux, bondissent de 218% par rapport à 2020. Se hissant à environ 170 millions d'euros, ils sont également supérieurs de 20 millions d'euros à ceux enregistrés en 2019.
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp