INNOVATION. Le spécialiste de la membrane textile, Serge Ferrari, a travaillé sur une membrane capable de réduire la charge virale des coronavirus. Découvrez quelle matière permet d'arriver à ce résultat et comment cette technologie pourrait être utile et appliquée dans notre quotidien.


La crise du coronavirus a poussé les entreprises dans leur retranchement. Et ce notamment en matière d'innovation.

 

Dernière en date à présenter une solution pour contrer les effets néfastes du covid-19 : Serge Ferrari. Le spécialiste des membranes textiles, implanté en Isère (38), a dévoilé une nouvelle technologie pouvant réduire la charge virale des coronavirus à hauteur de 95% après un quart d'heure de contact, et près de 99,5% après une heure de contact, par rapport à une membrane non-traitée.

 

Pour y parvenir, elle a misé sur
Il vous reste 64% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp