Le Groupe Serge Ferrari vient de faire l'acquisition d'un fabricant de matériaux de haute technologie incombustibles implanté à Taïwan. Un rachat qui intervient en même temps que l'annonce de ses résultats pour 2019.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
Le Groupe Serge Ferrari annonce une prise de participation de 55% dans le capital de la société F.I.T, concepteur, fabricant et distributeur de matériaux de haute technologie incombustibles, situé à Taïwan. Cette société affiche un chiffre d'affaires d'environ 12 millions d'euros pour une centaine de salariés, et dispose d'une centaine de clients dans 15 pays. A l'origine, cette entreprise était spécialisée dans la production de fils de verre, puis elle s'est diversifiée dans la fabrication et la mise en œuvre de membranes Verre/PTFE (matériaux incombustibles).

 

Avec cette opération, Serge Ferrari se dote de nouveaux moyens de production en Asie, où il y a de nombreuses infrastructures et opportunités. D'ailleurs, le groupe prévoit de mettre à disposition de F.I.T son réseau de prescription et de distribution mondial.
A noter que cette opération devrait être achevée au cours du 2ème trimestre 2020.

 

Bénéfice net en hausse en 2019
Le fabricant de membranes souples a annoncé des résultats en hausse avec un bénéfice net de 4,8 millions d'euros, alors qu'il avait été déficitaire de 0,1 million en 2018. De son côté, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,6% à 184,9 millions d'euros, une hausse ralenti par l'incendie survenu en fin d'année dans l'une de ses usines près de Lyon.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
actionclactionfp