CERTIFICATION. Dans le cadre du dispositif des Certificats d'économies d'énergie, un nouvel appel à programmes vient de se clôturer, avec pour objectif de lancer de nouvelles initiatives sur la période 2018-2020. Le ministre de Rugy a annoncé à cette occasion une première sélection de 10 lauréats, pour un total de 82 millions d'euros d'investissements.

S'inscrivant dans le dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE), un nouvel appel à programmes vient de se clôturer dans le but de lancer de nouvelles initiatives sur la période 2018-2020. D'après le ministère de la Transition écologique et solidaire, 96 dossiers ont été reçus, et le ministre François de Rugy a annoncé une première sélection de 10 lauréats, choisis en fonction "de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience". Pour l'heure, les dossiers déjà retenus portent sur l'éducation aux économies d'énergie à l'école, la formation des petites et moyennes entreprises du secteur de la pêche, la formation des copropriétés aux travaux rénovation, la formation de la communauté financière pour accompagner les projets d'économies d'énergie dans l'industrie, et enfin le développement des bus électriques. Au total, les programmes lauréats représentent un volume de 16,4 TWh Cumac de CEE, soit un financement de 82 millions d'euros.

 

Une autre salve de lauréats annoncée courant décembre

 

Les autres dossiers sont en cours d'instruction par le ministère, et une seconde sélection de programmes sera annoncée dans le courant du mois de décembre. Pour rappel, l'appel à programmes CEE porte sur différentes thématiques : démultiplier l'éducation aux économies d'énergie auprès des publics scolaires, et sensibiliser et former aux économies d'énergie "les TPE et PME consommatrices d'énergie", les syndics de copropriété ainsi que les acteurs du secteur bancaire. En outre, le ministère souhaite développer l'innovation technique pour la rénovation des bâtiments, expérimenter des opérations territoriales "modèles, ambitieuses et innovantes dans leur méthodologie". Le dernier objectif poursuivi est de réaliser davantage d'économies d'énergie fossile dans le secteur des transports, et de développer la mobilité et la logistique économes en énergie.

 

 

Les 10 programmes lauréats de la première sélection

 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a annoncé les 10 programmes lauréats de la première sélection pour les nouveaux Certificats d'économies d'énergie :

 

- Cube.S, porté par IFPEB / Objectif : éduquer 790 établissements scolaires, avec un accompagnement de 10 familles dans 150 établissements.
- Génération Energie, porté par Eni Gas & Power France / Objectif : former 4.000 classes de collèges et lycées.
- Moby, porté par Eco CO2 / Objectif : sensibiliser 900 écoles sur les années scolaires allant de 2018 à 2021.
- Amarrée, porté par Coopération Maritime / Objectif : former 800 marins-pêcheurs, installer 250 économètres et mettre en place un observatoire de suivi des consommations du secteur.
- Ethec, porté par l'Anah / Objectif : former les bénévoles et professionnels de la gestion immobilière grâce à 500 journées de formation des syndics et à un accompagnement de 160 copropriétés.
- Rénovation des immeubles de copropriété en France - Récif - porté par SEML Energies Posit'if / Objectif : former 1.200 syndics de copropriétés et administrateurs de biens, ainsi que 3.000 copropriétaires membres de syndicats.
- Coaching coPro, porté par Oxalis Scop / Objectif : former 10.000 membres de conseils syndicaux.
- Pro Invest, porté par GreenFlex / Objectif : former 1.000 acteurs de l'industrie en e-learning, 600 acteurs bancaires, 300 DAF/CAC/experts comptables sur le financement des économies d'énergie dans l'industrie.
- Moebus, porté par Vertigo / Objectif : construire 500 bus électriques, et l'électrification de 50 dépôts.

actionclactionfp