La Ville éternelle a peur de ne pas le rester : la municipalité de Rome a lancé un appel mondial au secteur privé afin de financer la restauration de ses monuments historiques menacés. Lourdement endettée, elle ne pourrait faire face aux dépenses nécessaires pour entretenir son immense patrimoine.

Plus qu'une sollicitation aux mécènes, c'est un véritable appel au secours que le maire de Rome (par intérim) vient de lancer. Francesco Paolo Tronca a déclaré, devant la presse internationale : "Aidez-nous à faire en sorte que Rome fasse encore parler d'elle et reste une référence de beauté dans le monde !". Car la ville croule sous le poids d'une énorme dette, 12 milliards d'euros, qui l'empêche d'entretenir convenablement ses monuments historiques, dont certains sont plus de deux fois millénaire. Pire, Claudio Parisi Presicce, le responsable de ce patrimoine à la ...
Il vous reste 63% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp