VIE DES ENTREPRISES. Le feuilleton du rapprochement entre Veolia et Suez se poursuit. Ce dernier vient d'annoncer qu'il avait reçu une offre visant "une solution amicale" auprès de Veolia, qui a déjà annoncé ne pas accepter cette proposition. Explications.

 

Suez, qui s'oppose au rapprochement avec Veolia, vient d'annoncer qu'il avait reçu une lettre d'intention des fonds Ardian et GIP (Global Infrastructure Partners). Cette proposition se veut être une solution amicale à la situation créée par l'intention d'offre de Veolia. "(…) la lettre d'intention ouvre la voie à une solution globale avec diverses modalités d'exécution possibles, d'effet équivalent, y compris une offre d'achat des actions Suez par les investisseurs, au prix de 18 euros par action, coupon attaché (…)", indique un communiqué de Suez.

 

Un désaccord persistant

 

Il vous reste 76% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp