RÉACTION. Sollicité de toutes parts pour retoucher rapidement le niveau d'obligation pour la cinquième période des certificats d'économie d'énergie (CEE), le ministère de la Transition écologique a évoqué le sujet lors d'une conférence de presse, ce jeudi 17 février 2022.


L'inquiétude des acteurs engagés dans les certificats d'économie d'énergie (CEE) est à son comble depuis quelques semaines. En cause, le niveau bas du cours des CEE ne permettant visiblement pas de financer des travaux de rénovation énergétique, notamment chez les ménages les plus précaires. Le ministère de la Transition écologique a réagi sur ce point, lors d'une conférence de presse, ce 17 février 2022, assurant prendre "très au sérieux" les remontées des acteurs.
Il vous reste 87% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp