Le réseau français des grossistes sanitaire-chauffage devrait réaliser, en 2012, un chiffre d'affaires d'environ 7.2 Md€, traduisant une progression de 1.5 à 2%. Comment s'organise-t-il ? De quelles entités est-il composé ? Comment se structurent ses ventes ? Eléments de réponse avec la dernière étude exclusive réalisée par le cabinet Développement Construction.

Les entreprises de négoce qui relèvent du commerce de gros et dont la vocation principale est la distribution de produits de sanitaire et d'équipements de chauffage, de climatisation et de ventilation, ainsi que celle des tuyauteries et canalisation connexes, sont regroupées sous l'appellation de "grossistes sanitaire-chauffage". Dans la pratique, on en distingue deux catégories : les grossistes à vocation dominante sanitaire-chauffage ; les grossistes à vocation première produits sidérurgiques, quincaillerie, outillage et fournitures industrielles. Ces derniers sont toutefois ...
Il vous reste 60% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction