IMMOBILIER. L'architecte François Fontès a imaginé deux tours de logements au cœur de la préfecture du département de l'Hérault. Avec ses grandes terrasses et sa végétation méditerranéenne, la résidence souhaite réconcilier les habitants à la notion de "mieux-vivre" ensemble.


À côté de l'hôtel de ville de Montpellier et de son parc paysager, la résidence Evanesens va bientôt sortir de terre. Implantées au cœur de la Zac Port Marianne Consuls de mer, ces deux tours végétales développées par Roxim et conçues par l'architecte François Fontès s'élèveront sur 9 et 16 étages, avec stationnements en sous-sol. Elles seront reliées entre elles par des serres double hauteur. Les porteurs du projet espèrent créer une "forêt verticale" en plaçant la végétation comme actrice principale de cet ouvrage. "Evanesens s'impose en œuvre architecturale d'avant-garde en constituant un refuge tant pour l'homme que pour la biodiversité", affirme Anaïs Thourot, présidente de Roxim, lors de la présentation du projet à laquelle Batiactu a assisté ce mardi 15 février. "Ce projet hors normes répond aux attentes d'une société en pleine mutation."

 

 

Une double orientation

 

La plus grande des tours doit culminer à 50 mètres de haut. Roxim promet de livrer 74 logements "spacieux et lumineux, dont 16 abordables". 70% d'entre eux seront des T3. "Quelques T5 seront construits, une offre à souligner car elle n'est pas toujours proposée dans les projets immobiliers", précise Charles Thourot, directeur général de Roxim. "La plupart des logements bénéficieront d'une double orientation et seront prolongés par des espaces extérieurs généreux, avec une profondeur minimale de balcon de deux mètres, voire quatre dans certains appartements."

 

Les habitations offriront des vues panoramiques vers la mer, le fleuve Lez ou l'église Saint-Anne. Les différents matériaux qui seront utilisés sur les façades permettront un jeu de teintes, notamment chaudes irisées. Composée de métal et de verre, la structure abritera une coulée végétale verticale. "Ce bâtiment réintroduit le plaisir d'habiter", avance l'architecte François Fontès. L'entrée du bâtiment est conçue sous la forme d'une grotte "afin de relier le ciel à la terre", explique-t-il.
Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp