TOUR D'HORIZON. Un budget qui doit permettre de "concilier croissance et climat" : c'est ce que vient de présenter le gouvernement, à travers son projet de loi de finances pour 2023. Plusieurs mesures concernent spécifiquement le BTP.


Valoriser le travail, défendre les entreprises, atteindre le plein emploi en conciliant croissance et climat : voici, en quelques mots, les objectifs du projet de loi de finances pour 2023, présenté ce 26 septembre 2022 par le gouvernement. Un budget qui penche encore un peu trop, comme l'a reconnu le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, du côté des énergies fossiles, notamment du fait de la prolongation en 2023 du bouclier énergétique. "Mais cela va renforcer notre détermination à accélérer la transition climatique et prendre des dispositions encore plus fortes pour tenir la trajectoire de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre", a-t-il ajouté.

 

Hausse du budget de MaPrimeRénov' et fléchage vers les rénovations globales, soutien aux entreprises confrontées à l'inflation des coûts des énergies, allégement des impôts de production : le secteur de la construction est bien évidemment concerné par plusieurs mesures annoncées aujourd'hui. Batiactu vous en propose un tour d'horizon.
Il vous reste 89% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp