TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. Dans un rapport plutôt tranchant, la commission des finances de l'Assemblée nationale épingle la politique énergétique du Gouvernement, qui, "en dépit de son coût élevé", ne serait "pas efficace". Les députés appellent à soutenir massivement le logement, les transports et les énergies renouvelables en réorientant les financements publics.


Dans un rapport de la commission des finances de l'Assemblée nationale consacré au règlement du budget et à l'approbation des comptes de l'année 2019 et publié à la fin mai 2020, les députés ont déjà eu l'occasion de remettre en question le budget consacré au dispositif d'aide "Ma prime rénov'". Mais les parlementaires se sont aussi penchés sur la politique énergétique globale de la France, et ils n'y vont pas de main morte : malgré la crise sanitaire et maintenant économique du coronavirus, "le Gouvernement n'entend pas remettre en cause sa politique énergétique alors que celle-ci devrait être profondément réorientée", selon eux.
Il vous reste 84% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp